SERVICES POUR BIEN DEPLOYER SES LOGICIELS

POURQUOI CHOISIR ATYS ?

POURQUOI CHOISIR NOS SOLUTIONS ?

POURQUOI CHOISIR ATYS ?

Tél : 02.40.11.33.60

Mail : contact@atys-concept.com

réseau social réseau social

CONSULTEZ NOS ADRESSES

fleches adresse
  • Siège social

    Parc d’activités de Buch
    40 impasse des deux Crastes
    33260 La Test de Buch

  • Agence Nord-Ouest

    18 bis 20 allée des
    Petits Brivins
    44505 La Baule cedex

  • Agence Sud-Ouest

    1 rond-point de Flotis
    Bâtiment 4
    33240 Saint Jean

  • Tél : 02.40.11.33.60

    Mail : contact@atys-concept.com






    Vos besoins

    Blog de la performance
    /
    Articles Gestion de la maintenance

    COMMENT CONVAINCRE D’ADOPTER UNE GMAO, ETAPE 2

    TwitterLinkedInEmail

    PARTAGER

    RAPPEL DE L'ETAPE 1.

    La semaine dernière nous vous présentions la première étape d’une démarche pour faire adopter un projet de GMAO : définir des besoins réels et des objectifs personnalisés pour rendre crédible le projet et élargir les bénéfices d’une GMAO aux autres processus de l’entreprise (production, achat, qualité,…) afin de mettre en valeur le levier de performance que représente une GMAO.

    Cette semaine nous vous proposons de partager l’étape 2 :

    ETAPE 2: PRÉSENTER UNE MÉTHODOLOGIE DE SUIVI DE PROJET ET RÉPONDRE A L’ÉPINEUSE QUESTION DU ROI.

    La mise en place d’une GMAO est un processus long et plus ou moins complexe selon les entreprises. Elle ne peut se faire sans l’implication des différents acteurs et services concernés. Les membres de votre Direction ont peut-être été confrontés par le passé à des échecs dus à des failles organisationnelles. Il est donc important de communiquer en amont sur la nécessité d’adopter une véritable gestion de projet et d’être transparent sur l’engagement nécessaire de chacun pour la réussite du projet. S’il est difficile de présenter un rétro planning détaillé aux prémices du projet, n’hésitez pas à schématiser les principales étapes en faisant particulièrement apparaître la mobilisation nécessaire des acteurs concernés :

    Dès l’étape de faisabilité, insistez pour qu’un groupe projet pluridisciplinaire, regroupant la Maintenance, la Production, la DSI et selon l’ampleur du projet la Direction Financière et les Achats, soit constitué. Ce groupe projet interviendra aux différentes étapes du projet d’adoption de la GMAO :

    • Rédaction du besoin
    • Rédaction du Cahier des Charges
    • Pré-sélection des solutions logicielles
    • Tests des logiciels
    • Sélection finale de la solution retenue
    • Intégration de la solution
    • Formation des utilisateurs et accompagnement
    • Assurez-vous que la Direction et le comité de pilotage porteront le projet et valideront les étapes clefs.

    Si un projet d’adoption d’une GMAO concerne évidemment le service Maintenance, il impacte l’ensemble de l’entreprise parce que :

    • la maintenance de l’outil industriel et du bâtiment influence les résultats de l’ensemble des services,
    • la gestion de la maintenance mobilise l’ensemble des services de l’entreprise.

    QUID DU ROI ?

    Il est fort à parier que la Direction vous demande rapidement des précisions concernant les coûts nécessaires à la mise en place d’une GMAO et le retour sur investissement envisageable. Concernant les coûts de mise en place, ils sont très variables d’un outil à l’autre selon le périmètre fonctionnel désiré et le type de support choisi. Sauf dans le cas d’un remplacement d’applicatifs obsolètes, il est difficile de chiffrer à l’avance le ROI lié à l’adoption d’une GMAO. Cependant, les gains peuvent être mesurés au travers de nombreux aspects, parmi lesquels :

    • L’allongement de la durée de vie des équipements par une meilleure organisation des actions de maintenance préventive et une diminution des pannes et arrêts.
    • L’optimisation du temps de travail par une planification automatique des interventions.
    • L’optimisation des inventaires et de la gestion des stocks en prévenant les cas de ruptures ou de surstocks.
    • La réduction des temps d’arrêt de production grâce à une meilleure planification des actions préventives et curatives.
    • L’amélioration des performances énergétiques par l’optimisation des actions de maintenance préventive.
    • L’amélioration de l’efficacité opérationnelle des interventions par la mise à disposition de rapports et d’indicateurs automatique facilitant la prise de décision.

    La maintenance, considérée très longtemps comme un centre de coût, commence à être perçue comme une source de marge.
    S’il est admis d’avoir une GPAO pour gérer la production, il doit être de même d’une GMAO pour gérer la maintenance.

    PROCHAINE ETAPE :

    Etape 3 de la démarche pour faire adopter une GMAO : rassurer sur les risques d’échec.

    -> A découvrir